Fondo libretti - Conservatorio di musica di Padova

Chérubin

FRANCIS DE CROISSET & HENRY CAIN/ CHÉRUBIN/ COMÉDIE CHANTÉE EN 3 ACTES/ MUSIQUE/ DE/ J. MASSENET/ CINQUIÈME ÉDITION/ [fregio]/ PARIS/ SOCIÉTÉ D'ÉDITION LITTÉRAIRES ET ARTISTIQUES/ Librairie Paul Ollendorff/ 50, CHAUSSÉE D'ANTIN, 50/ 1905/ Tous droits de traduction, de reproduction, de représentation, et d'adaptation/ réservés pour tous les Pays, y compris la Suède, la Norvège, la Hollande et le Danemark./ Entered according to act of Congress, in the year 1905, by Francis de Croisset/ and Henr

Type
Opera  
Carte
62  
Struttura Frontespizio
Cop. in cartoncino beige  
Dimensioni
14 x 20,5 cm  
Tipografo
Renouard Philippe  
Editore
Société d'édition Littéraires et artistique  
Stampa
Paris, 1905  
Fondo
Lascito Pistorelli  
Segnatura
LIBRETTI/ BUSTA 12/ 13  
Libretto
de Croisset Francis, Cain Henry  
Musica
Massenet Jules  
Atti
3  
Scene
I, 13; II, 12; III, 8  
Personaggi Interpreti
CHÉRUBIN: Sig.ra MARY GARDEN; L'ENSOLEILLAD: Sig.ra LINA CAVALIERI; NINA, Sig.ra MARGUERITE CARRÉ; LA COMTESSE: Sig.ra DOUX; LA BARONNE: Sig.ra DESCHAMPS-JÉHN; LE PHILOSOPHE: Sig. RENAUD; LE COMTE: Sig. LEQUIN; LE DUC: Sig. NARVAL; LE BARON: Sig. CHALMIN; LE CAPITAINE RICARDO: Sig. PAZ; L'HOTELIER: Sig. POUDRIERE; UN OFFICIER: Sig. KRUPENINCK  
Cori Comparse
Serviteurs; Servantes; Alguazils; Sseigneurs
 
Orchestra
Réprésentée pour la prémière fois sur la scène du Théâtre de Monte-Carlo, sous la direction de M. Raoul Gunsbourg, le 14 février 1905.  
Luogo
L'action se passe en Espagne, aux environs de Séville.  
Mutamento Scene
I, 1 - 13: Un salon (sorte de temple d'amour). Le fond complètement ouvert sur la terrasse du château, où aboutit le haut d'un escalier qui monte du parc. Au lever du rideau, tous les serviteurs du château, hommes et femmes, et la valettaile entourent le Philosophe qui les harangue. Au commencement de l'act, on impose silence aux bavards pour mieux écouter Jacoppo, le précepteur de Chérubin, surnommé le Philosophe.
II, 1 - 12: Le jardin de la Posada à l'enseigne: bon gite, contre bon argent. Grande court-jardin d'une vieille et importante posada. Au fond, la muraille garnie de chèvrefeuille et de vigne vierge est coupée par une porte charretière au toit pittoresque. Un des battants de la grande porte est percé d'une petite porte de service. A gauche commence un petit bois, limité sur la court, par des rosiers et des grenadiers en fleurs. A droite la posada en brique et bois peint, couverte de rosiers grimpants et de glycine. Au premier plan rez-de-chaussée, petite porte pittoresque à blason conduisant aux chambres. Au dernier plan, la large porte conduisant à l'intérieur de la posada. Sous la fenêtre du milieu une vieille fontaine envahie de mousse. Plates-bandes le long de la maison. Au premier étage, premier plan, une fenêtre ovale avec jalousie; ensuite, sur un corps de bâtiment avancé et de forme ronde, une belle fenêtre garnie d'un haut balcon fermé à l'espagnole. Ce balcon à écousson est en fer forgé, jadis doré. Le large dessin des rinceaux permet de passer facilement le tête. Des glycines s'enroulent autour du vieux balcon. Au fond, au dessous de l'entrée de l'auberge, une fenêtre ronde, semblable à celle du premier plan. La posada se présente de biais afin que le dernier plan puisse être aperçu des spectateurs placés de côté. Par-ci, par-là, bancs, sièges, rustiques et tables.
III, 1 - 8: Au petit matin. La scène représente le patio pitoresque d'une posada espagnole. On voit aller, venir les serviteurs. Les paysannes apportant les provisions arrivent sur leurs ânes; les muletiers harnachent les chevaux et les mules qui sortent des écuries. Les postillons se passent leurs gourdes, leurs fouets, etc. Une escalier de bois conduit à la galerie du premier étage. A droite des lauriers roses et grenadiers dans des jarres forment un coin printanier. Les serviteurs, voyageurs et voyageuses vont affairés, d'autres prennent leur repas du matin sur des tables disposées ça et là. Au milieu des fleurs Chérubin écrit soigneusement, indifférent au brouhaha général. Sous la porte charrettière on aperçoit le panneau de derrière de la vieille diligence avec sa porte bancale par laquelle entreront tout à l'heure les voyageurs.  
Note
Timbro:"Biblioteca Liceo Musicale Cesare Pollini - Padova".  
Disponibile al prestito
Disponibile solo per consultazione